Réutilisation d’une pierre sculptée arménienne dans le mausolée du sultan Qaytbay ?

EA.CA.1959

EA.CA.1959

Cette photo prise par K.A.C. Creswell, disponible dans ses archives, a attiré mon attention.

Elle montre une pierre horizontale sculptée qui se trouve dans le mausolée du Sultan al-Achraf Abou al-Nasr Qaytbay (r. 872-901 H / 1468-1496 J.-C.) au Caire dans la cité des Morts. L’auteur de la photo a commenté la photo “reused Armenian [?] tombstone”, “réutilisation d’un pierre tombale arménienne ?”.

Il est tout à fait vrai que cette pierre sculptée a des traits tout à fait caractéristiques de pierres sculptées arméniennes : les khatchkar. Je renvois ici aux travaux de Patrick Donabedian, notamment vers cet article “Le khatchkar, un art emblématique de la spécificité arménienne” et pointe vers la notice de Wikipedia qui donne plusieurs photos de ces pierres sculptées.

Peut on tirer des conclusion sur la présence de cette pierre ornementale dans ce lieu ? Nous n’avons pas assez d’éléments et il faudrait répondre à plusieurs questions : qui a sculpté cette pierre, pourquoi est-elle dans ce mausolée, est-ce un choix du sultan, est-ce une réutilisation comme le suggère K.A.C. Cresswell ou une pierre vraiment destinée à cette place, est-elle vraiment d’origine arménienne,…?

Malgré toutes ces précautions, il me semble cependant que Cresswell a vu juste en proposant une origine arménienne à cette pierre sculptée que l’on peut nommer khatchkar. J’y vois donc un exemple supplémentaire de la présence arménienne dans le sultanat mamelouk, sans pour autant le définir parfaitement. Est-il un marqueur de la présence physique, artisanale ou intellectuelle des Arméniens à la fin du neuvième siècle de l’Hégire au Caire.

Pour citer ce billet : Julien Gilet, "Réutilisation d’une pierre sculptée arménienne dans le mausolée du sultan Qaytbay ?," dans le Carnet de recherche Bilad al-Arman, 7 octobre 2015, https://arman.hypotheses.org/263.

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.