Réutilisation d’une pierre sculptée arménienne dans le mausolée du sultan Qaytbay ?

EA.CA.1959

EA.CA.1959

Cette photo prise par K.A.C. Creswell, disponible dans ses archives, a attiré mon attention.

Elle montre une pierre horizontale sculptée qui se trouve dans le mausolée du Sultan al-Achraf Abou al-Nasr Qaytbay (r. 872-901 H / 1468-1496 J.-C.) au Caire dans la cité des Morts. L’auteur de la photo a commenté la photo « reused Armenian [?] tombstone », « réutilisation d’un pierre tombale arménienne ? ».

Il est tout à fait vrai que cette pierre sculptée a des traits tout à fait caractéristiques de pierres sculptées arméniennes : les khatchkar. Je renvois ici aux travaux de Patrick Donabedian, notamment vers cet article « Le khatchkar, un art emblématique de la spécificité arménienne » et pointe vers la notice de Wikipedia qui donne plusieurs photos de ces pierres sculptées.

Peut on tirer des conclusion sur la présence de cette pierre ornementale dans ce lieu ? Nous n’avons pas assez d’éléments et il faudrait répondre à plusieurs questions : qui a sculpté cette pierre, pourquoi est-elle dans ce mausolée, est-ce un choix du sultan, est-ce une réutilisation comme le suggère K.A.C. Cresswell ou une pierre vraiment destinée à cette place, est-elle vraiment d’origine arménienne,…?

Malgré toutes ces précautions, il me semble cependant que Cresswell a vu juste en proposant une origine arménienne à cette pierre sculptée que l’on peut nommer khatchkar. J’y vois donc un exemple supplémentaire de la présence arménienne dans le sultanat mamelouk, sans pour autant le définir parfaitement. Est-il un marqueur de la présence physique, artisanale ou intellectuelle des Arméniens à la fin du neuvième siècle de l’Hégire au Caire.

Pour citer ce billet : Julien Gilet, "Réutilisation d’une pierre sculptée arménienne dans le mausolée du sultan Qaytbay ?," dans le Carnet de recherche Bilad al-Arman, 7 octobre 2015, http://arman.hypotheses.org/263.

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *